Les personnes multipotentialistes et la reconversion

L'absence de vocation constitue aujourd'hui une vraie vocation, c'est un état d'esprit bien précis, dont on prend conscience, qui se travaille, et qui constitue alors un talent surpuissant pour les organisations

La multipotentialité constitue une tendance de fond d'un monde des affaires devenu global, connecté, complexe, changeant, avec de multiples domaines de compétences qui s'alimentent mutuellement.

Elle concerne aussi tout un chacun à différents niveaux et degrés, même si pour certains d'entre vous, cette multipotentialité habite intensément votre identité, colore votre personnalité et votre rapport au monde. Souvent, cette multipotentialité est accompagnée d'une intelligence intuitive et empathique (intériorisé ou extériorisé), voire de la douance (la page pour en savoir plus)

Après mon premier article sur les défis et les talents des personnes multipotentialistes, que je vous laisse prendre le temps de lire, dans ce second volet, je voudrais vous inspirer autour de la reconversion; ou si nous devions trouver un autre terme, la transformation.

Toujours conscient de ma subjectivité, et des schématisations nécessaires pour faire passer les idées essentielles, mon intention ici est de poser les questions qui me semblent importantes sur cette multipotentialité aussi individuelle que systémique, afin que vous trouviez vos réponses.

Cet article conviendra aux décideurs et DRH, soucieux de l'efficience et de la réactivité de leurs organisations, au profil multipotentialiste en reconversion (il l'est au fond presque toujours), aux accompagnants à la transformation, ainsi qu'à tout un chacun : si le focus est positionné sur la multipotentialité, les thèmes abordés ici ne s'arrêtent bien évidemment pas à la frontière de la multipotentialité, par ailleurs inexistante !

En vous souhaitant une très belle lecture

Matthieu Lassagne, Conférencier, Coach systémique de dirigeant(e)s et de talents surdoués et multipotentialistes (Accéder au site)

Introduction au multipotentialisme vu sous l'angle de la reconversion

L'horreur de se mettre dans une case ou un chemin tout tracé...

Pour les personnes multipotentielles, souvent, le bilan de compétence, s'il est proposé selon la méthodologie classique, ne leur convient pas, idem pour les bilans de personnalité ou autres coachings avec des outils bien structurés avec leurs cases à remplir étape après étape. Face à une question du type "êtes-vous mieux seul ou au sein d'un groupe" elles se diront très logiquement ; "je n'en sais rien, ça dépend du contexte, du moment, ...alors je coche quoi ?"

elles sont passionnées par tout et n'aiment parfois aller au bout de rien, elles procrastinent, ne savent pas ce qui pourrait les intéresser

Elles n'ont pas de vocation et ont toutes les vocations, elles sont passionnées par tout et n'aiment parfois aller au bout de rien, elles procrastinent, ne savent pas ce qui pourrait les intéresser, leur apporter le sens et la vraie stimulation intellectuelle qu'elles recherchent tant.

La reconversion, mot très "pro" qui signifie en réalité changer de vie

En cette période de reconversion, les idées fusent dans tous les sens, le sommeil est parfois dur à trouver. La symbolique est évidente : la reconversion, c'est un mot très "professionnel" qui cache le désir profond de s'éveiller à une nouvelle vie.

La reconversion, c'est lorsque l'on se dit plus ou moins consciemment "Là, pour me réveiller, c'est maintenant ou jamais, c'est le moment juste, les planètes sont alignées, c'est évident que c'est maintenant qu'il faut y aller; je peux le faire, je dois le faire."

Je ne suis pas légitime ! Pour qui je me prends pour me penser capable un jour d'avoir un impact et de déployer mon message, de vivre en grand, de vivre intensément

Consciemment, bien souvent, elles ne se sentent pas légitimes, pensent qu'il faut gagner un peu plus en expérience, que c'est trop risqué, et "pour qui je me prends!", ou encore "C'est quoi ce caprice que les autres risquent de payer !".

Cette perdition au milieu d'une infinité de possibles...

Elle se disent souvent qu'elles doivent bien avoir un problème cérébral pour ne jamais savoir par quoi commencer...alors que c'est pourtant là que se situe leur génie : bien évidemment qu'elles ne savent pas par où commencer, elles abordent une problématique dans son ensemble, dans le temps et l'espace, avec ses impacts seconds et Nièmes !

Les personnes multipotentialistes sentent parfois qu'à la juste place au sein d'une entreprise (une place multidimensionnelle, transversale, connectée) elles pourraient se donner à fond et atteindre une performance défiant toute logique, même si à la même seconde leur biais cognitif d'illégitimité crie souvent à l'imposture !

Des parcours multidimensionnels vécus comme difficiles à porter

Leurs parcours sont parfois inavouables tant elles ont relevé de défis, à travers différents métiers, différents pays, sans compter les 50% de réalisations dont elles n'ont pas conscience ou qu'elles hésitent à s'attribuer (non c'était mon équipe, non nous y sommes arrivés ensemble...)

les résultats sont là, extraordinaires, au point que des recruteurs ne les croient pas possibles même lorsque le précédent employeur en donne la preuve !

Leur confiance est parfois fragile. Même après avoir fait leurs preuves, elles ont souvent l'impression de n'avoir rien fait de concret. En fait mon parcours c'est du vide, me disent-elles souvent, c'est du vent !

Oui, elles ont inspiré, elles ont transmis l'inspiration, en ce sens leur parcours est de vent. Plutôt que de donner des solutions ou des expertises, vite dépassées et non adaptées, elles ont donné un souffle nouveau à leur organisation/équipe, impossible à comprendre, à expliquer, à décrire, et les résultats sont là, extraordinaires, au point que des recruteurs ne les croient pas possibles même lorsque le précédent employeur en donne la preuve.

Elles se sont émancipées des expertises, des silos, des méthodes, des postures, du self marketing négatif; elles ont adopté une approche globale et intuitive pour toucher juste au millimètre près.

une approche globale et intuitive pour toucher juste au millimètre près

Et c'est justement pour cela que le multipotentialiste constitue selon moi exactement le profil dont les organisations publiques et privées ont besoin aujourd'hui, notamment à des postes de DG et DRH, comme je l'évoque à la fin du précédent article

On a besoin de multipotentialistes à des postes stratégiques pour inspirer les solutions globales et multi-options qui permettront aux entreprises de relever les défis d'un monde multiforme !

1. Prendre conscience que l'on est très loin d'être seul !

Non, les personnes multipotentialistes ne sont pas seules ! Elles sont très nombreuses, de tous les milieux sociaux et statuts professionnels; elles sont DRH, Dirigeantes, recruteurs, et de bien d'autres métiers. Elles représentent pour vous de potentielles responsables, associées, ou membre de votre équipe, positives, dynamiques, passionnées, ouvertes d'esprit.

Comment les rencontrer ? Non, ce n'est pas la question.

La question serait plutôt : est-ce que je décide, sans comprendre pourquoi, de laisser ces rencontres se faire avec ceux qui partagent avec moi ce regard si intense et complexe sur le monde, et de laisser ces rencontres me transformer, personnellement et professionnellement ?

Cela signifie en creux : laisser aussi s'éloigner les chemins qui doivent s'éloigner, pour mieux laisser se rencontrer les chemin qui doivent se rencontrer.

Consacrer tout son temps et son énergie vers les rencontres et les projets qui font sens, cela dévitalise le faux-self, et donc l'aimant à pervers narcissiques, ces personnes dont une très grande majorité de multipotentialistes ont étés victimes au moins une fois dans leur vie, dans des contextes souvent accompagnés de bore-out ou burn-out.

2. Anticiper sa reconversion : l'équivalent d'un solide capital de départ

Les euros que vous recevez lors du solde de tout compte peuvent perdre demain 20% de leur valeur. Pas le réseau International que vous aurez pris le temps de construire en amont de votre reconversion; Pas cette confiance que vous aurez bâtie pierre après pierre, en restant à l'écoute du marché, en passant des entretiens de temps en temps; Pas ces formations qui additionnées au fils du temps enrichissent vos compétences !

Avoir autre chose que votre métier dans la vie, c'est bon pour vous, et surtout pour votre employeur !

"J'ai pas le temps !" Me dites-vous souvent. Raison de plus pour prendre du recul par rapport à son job, déléguer, se focaliser sur l'essentiel, ou si tout cela demeurait impossible, forcer son organisation à prendre conscience de l'enjeu sous-jacent !

Avoir autre chose que votre métier dans la vie, c'est bon pour vous, et surtout pour votre employeur !

Si le manque de temps vient de contraintes familiales, c'est alors qu'il y a quelque chose à travailler, rééquilibrage des tâches peut être ? Des choix s'imposeraient-ils, difficiles et à la fois évidents de sens ?

Le manque de temps pour Soi me semble structurellement impossible, cela relève du choix d'oser ou ne pas oser se transformer.

Restez au contact du monde des affaires et construisez-vous en dehors de votre job !

Il convient de prendre en amont le temps qu'il faut pour son développement personnel, ses brainstormings multiples et variés, ses activités intellectuelles et artistiques, pour lire sur ses centres d'intérêts, participer à des clubs et des associations ou les créer, aller à des conférences.

Vous rencontrerez alors tant de gens, si différents dans leur vie extérieure, et qui au fond partagent avec vous cette manière intense et multiple de voir le monde.

A lire - L'article qui traite spécifiquement des rencontres professionnelles

Même lorsque tout va bien, embauché de longue date et passionné par ce que vous faites avec un responsable génial : NETWORKEZ, surtout restez au contact du monde des affaires et construisez-vous en dehors de votre job également !

En plus de redoubler d'inspiration et de vous amener à voir vos missions actuelles différemment, cela vous permettra de rebondir plus vite le jour où vous devrez partir.

La triade qui fait souvent sens en milieu de carrière pour accompagner cette transformation :

  • Oser investir dans un MBA ambitieux à la culture internationale
  • S'engager dans une exploration thérapeutique ou analytique
  • S'engager dans une forme de développement personnel et professionnel

3. Osez des rencontres multiples par de multiples approches

Osez les stratégies hors cadre qui vous ressemblent, écrivez directement à des inconnus lorsque vous sentez que c'est juste, allez voir les décideurs pour proposer votre vision de son business, vos propositions, vos idées, quelque soient les fameux statuts que vous envisagerez dans un second temps.

Voyagez, restez au contact de la vibrante réalité du monde. Prenez contact avec une personnalité dont le projet vous a passionné. Libérez tous vos potentiels de belles rencontres maintenant.

4. Comment parler de ma multipotentialité ?

Toujours, il existe une nécessaire part d'adaptation, même depuis que vous avez choisi et assumé de ne fréquenter que les personnes avec qui vous vous sentez bien, multipotentialistes ou spécialistes, passionnées, empathiques, ouvertes d'esprit et avec qui vous pouvez construire pour vous et pour les autres.

En ce monde frénétique et connecté, les gens disposent souvent de peu de temps, et ont besoin de connaître l'essentiel de vos propositions, de vos projets, de votre parcours rapidement.

Trouver le fil bleu de son parcours

Et c'est très bien ainsi, car cela vous oblige à oser écouter votre intuition, pour choisir, parmi tous ces fils colorés, celui dans lequel se reflète tous les autres : le fil bleu de votre parcours.

Ce fil constitue votre océan bleu, cet endroit où nous n'aurez aucune concurrence car il s'agit du champ de possible en exact correspondance avec votre ADN, qui est intersection, tressage, assemblage, sublimation, association,.. de vos multiples centres d'intérêts.

Pour ma part, et c'est bien évidemment subjectif, j'aime les CV d'une seule page, sans vocabulaire technique, et à la fois avec chaque mot judicieusement choisi, qui reflète que vous savez ce que vous voulez, quelque chose d'uniquement et simplement multiple.

Un poste / une mission / une entreprise peut très bien faire appel à de multiples compétences, être multidimensionnel, transverse, et constituer une Idée bien précise.

Sous forme de points clés :

  • Laissez (un peu) tomber vos croyances concernant l'authenticité, parlez dans le langage de votre interlocuteur, osez la mise en valeur
  • Non, tout ne vous convient pas tant qu'il y a de la bienveillance, du sens et de la stimulation. Construisez/Trouver votre Idée, et libérez-la !

L'illusion de la multiplicité

Votre regard est coloré, multiple, intense, complexe : il s'agit toujours d'UN regard.

Si par une IRM on pouvait dresser la topologie en 4D de vos potentiels, de vos compétences, de ce qui fait sens pour vous et de ce que vous aimez faire, vous trouverez une forme en 4D, un tout, une équation, dont la projection dans le monde matériel paraît multiple, mais qui émane d'une Idée.

Le Corbusier : des immeubles multiples, un idée derrière tout cela, que jamais nous ne pourrons exprimer, mais que nous sentons.

Le Zen : infinité de ressentis, d'images, à la fois présentes et absentes lors des méditations; de très nombreux livres, et à la fois une seule et même posture, une Idée.

La multiplicité, n'est-ce pas le reflet d'une Idée sur les multiples miroirs de notre monde matériel interne (type d'intelligence, personnalité) et externe (vie extérieure) ?

Le multipotentialiste dispose d'un nombre incroyable de miroirs et ses rayons lumineux sont parfois très rapides, c'est ce qui fait sa sensibilité, son intuition, sa pensée globale et systémique, la force de ses émotions.

Cependant son âme n'est pas multiple, c'est le matériau dans lequel son âme s'exprime qui est multiple.

Trouver son océan bleu

Rêve lucide, hypnose humaniste, coachinglectures, ou vivre simplement dans l'ici et maintenant ou ne rien faire et laisser venir...il faudrait des livres pour décrire la manière, unique pour chacun, de trouver son océan bleu.

Investir de l'énergie dans cette recherche ou ce laisser venir constitue déjà une belle étape.

5. Les avantages et inconvénients de chaque statut professionnel

Cette question que vous me posez beaucoup, empreinte d'anxiété et si compréhensible, signifie souvent que vous n'avez pas encore osé trouver votre océan bleu.

Votre océan bleu une fois en cours de recherche, et donc déjà un peu trouvé, vous irez démarcher, rencontrer, partager, étendre votre conscience, affiner encore cet océan bleu, et ainsi de suite et vous ne vous poserez plus la question des statuts que vous prendrez naturellement en lien avec votre contexte bien à vous en France ou à l'étranger.

6. Vivre pleinement l'inconfort de cette transformation, et continuer

Le processus de transformation est un arrachement pour le Soi. L'âme passe d'une vieille peau à une nouvelle. Ce Soi plus grand, plus profond, dont on ne prend que rarement conscience au cours d'une journée, lui, sait que vous allez dans la bonne direction.

Parfois, seulement parfois, quand l'intuition et l'intention profonde disent que c'est juste, ne convient-il pas de mettre son Soi dans l'inconfort ?

Quand ce que l'on a de plus précieux en Soi, d'unique, quand cette étoile seule dans la nuit de notre conscience brûle d'espoir que l'on décide enfin de s'éveiller, ne convient-il pas, même en tremblant, d'oser cette transformation ?

Jamais personne ne pourra vous donner la certitude que votre intuition est juste, la différence entre une véritable intuition et un mirage peut être si subtile. Il y a des plantages dont personne ne parle jamais. Pour un entrepreneur à succès dont on lit la recette, la même recette a peut être échoué pour dix milles autres inconnus.

Oserez vous alors tout de même accorder votre confiance en cette petite flamme qui brûle en vous et vous demande de vivre enfin vraiment ?

7. En particulier, accueillir pleinement son biais cognitif d'illégitimité et d'imposture, l'aimer, lui pardonner...et avancer avec lui !

Une partie non négligeable des multipotentialistes, qu'ils soient décideurs de longue date ou jeunes entrepreneurs, vivent ce sentiment d'illigétimité et d'imposture qui leur tort le ventre lorsqu'il s'agit de se mettre à avancer ici et maintenant.

Or, cette partie de soi qui demande souvent d'être si humble, sous ses belles apparences, constitue bien souvent l'injonction intériorisée, parfois pendant l'enfance, qu'il ne faut pas prendre le pouvoir lorsque l'on est doué, multiple, passionné. "Tu n'as pas le droit ! Ce n'es pas pour toi! Tu es une imposture. Pour qui te prends-tu ?"

Ce désir d'être humble et bienveillant, pour n'en garder que le meilleur, il convient de prendre le temps d'explorer avec toute son attention l'envers de son décor, et de se séparer de toutes les injonctions émanant des autres (famille, société, communauté, pays) afin de libérer le génie de ce Soi profond qu'elles recouvrent.

Mais alors comment diminuer l'impact de ce biais cognitif sur vos projets ? Comment se libérer de ce sentiment pour monter en puissance et déployer votre message ?

Une réponse possible : laisser ce sentiment d'illégitimité vous recouvrir et tout de même avancer.

Il sait très bien qu'au fond, en ce monde où tout va vite, il est capable de TOUT faire en même temps, et de réussir

Par exemple, par peur d'être une imposture, l'entrepreneur multipotentialiste s'efforce de bien prendre le temps de savoir parfaitement ce qu'il va vendre, de structurer son argumentaire, d'avoir fini sa certification X ou Y avant de démarcher.

Il sait très bien qu'au fond, en ce monde où tout va vite, il est capable de TOUT faire en même temps, et de réussir. Et souvent il ne se l'autorise pas.

Je veux pas me vendre. Je ne suis pas légitime...

"Je ne veux pas me vendre. Je ne suis pas légitime. Et puis ce monde de l'entreprise, avec cette bêtise et cette injustice, c'est vraiment pas mon truc...et puis j'ai pas clarifié mon offre, mon ADN...et je dois me reposer et travailler sur moi"

Selon moi, bien souvent, la meilleure thérapie sera l'acceptation de vos premières propositions commerciales qui vous réintégrera tout de suite dans le monde des affaires, vous arrachera à toutes ces croyances sur la vie, le monde et sur vous-mêmes qui semblaient si justes avant.

Ainsi, tout en ayant accepté ce sentiment d'imposture qui se décline aussi en impressions de "pas fini", "c'est trop tôt/tard", "je ne suis pas capable", "ça heurte mes valeurs", "je suis pas comme ça",...on se laisse tout de même avancer, on se laisse expérimenter, on se vend, on se bouge, on agit, on prend des risques, on se plante, on recommence, bref, on se laisse la possibilité de respirer un bon coup, de vivre vraiment et d'apporter ses talents au monde.

8. Accueillir le plaisir de cette transformation

Se transformer, c'est ouvrir une fenêtre sur une autre vie. C'est un renouveau pour les 5 sens, et même le septième ! Un petit matin, alors que vous errez dans le doute, la procrastination, la peur, un espoir indicible vient à vous. Le souffle de la possibilité d'une vie nouvelle est passé par la fenêtre.

Votre regard se pose sur la rosée du matin, elle brille différemment. Déjà votre ancienne vie s'éloigne dans la brume des souvenirs tant ici et maintenant c'est incroyablement complexe, beau, plein de vie.

Laissez ce plaisir vous envahir l'âme et le corps, surtout n'essayez pas de le vivre à fond, laissez le passer, laissez le s'exprimer. Le plaisir a comme vous un grand besoin de liberté.

Avec la résilience que vous avez, une seconde de ce plaisir de se transformer éloigne dans la brume des souvenirs des heures de...vous ne vous en souvenez même plus; des heures de quoi ? Oublier constitue une étape essentielle de cette incompréhensible transformation qui vient vous chercher.

Conclusion

Pour la personne multipotentialiste et/ou intuitive, les approches sont multiples et simultanées pour libérer tous ses potentiels dans l'intention de réussir sa reconversion.

Je retiendrai qu'un enjeu majeur du multipotentialiste consiste à se libérer du système de croyances et de valeurs issues de personnes qui ne fonctionnent pas comme lui ou en faux-self, pour parcourir son propre chemin, par l'action dans l'ici et maintenant, qui construit la légitimité et la confiance.

Matthieu Lassagne

Conférencier, Coach certifié de dirigeantes et de dirigeants, de managers et de startuppers multipotentialistes, surdoués, Asperger ou à la pensée empathique et intuitive Explorer le site Internet - Newsletter pour rester en contact

Tous les autres articles ici : la douance, la pensée empathique et intuitive et traits de personnalité proches dans le contexte professionnel

Quelques articles d'autres auteurs et vidéos sur la multipotentialité