Le coaching stratégique et systémique pensé pour les hauts potentiels et multipotentialistes

Un cadre, une structure...stratégique...

  • Le coaching s'organise sur un nombre de séances limité à l'avance (10 à 12 en moyenne sur une durée de 9 mois / 1 an) et régulièrement espacées de 2 à 3 semaines. Apprendre à s'engager sur un cadre et le respecter est bien souvent stratégique pour une personne surdouée ou multipotentialiste
  • Le deux premières séances, le client détermine, en s'appuyant sur les questions et les propositions du coach, des objectifs précis et mesurables, qui font sens, vraiment incarnés, extrêmement ambitieux et réalistes, réellement et profondément motivant
  • Un contrat de coaching précise les règles du coaching et le rôle de chacun pendant l'accompagnement, ainsi que les objectifs et indicateurs déterminés lors des deux premières séances
  • Les lieux dans lesquels les accompagnements sont réalisés (bureaux professionnels) et la posture du coach modélisent la sécurité, le confort, la confidentialité, la bienveillance, et l'absence de tout jugement, de toute opinion ou conseil
  • Le coaching est à la fois pensé pour les personnes surdouées et en accord avec la définition du coaching de l'International Coach Federation
  • La déontologie du coaching pose un cadre rigoureux et à la fois flexible. Le coach sera largement à l'écoute des besoins de son client et de ceux de l'entreprise s'il s'agit d'un coaching en organisation
©chrupka | Fotolia
©chrupka | Fotolia

...pour s'autoriser à créer, explorer, apprendre

  • Le coaching est un espace de travail où le client explore de nouvelles pistes, expérimente d'autres manières d'agir et de communiquer, avec les feedbacks bienveillants et stratégiques du coach
  • Lorsque cela semble juste et toujours avec l'accord du client, le coach propose de multiples exercices de mise en situation créatifs : empiler des cubes, jouer aux legos, simuler des entretiens, se connecter à l'inconscient par le rêve éveillé, dessiner...pour des prises de conscience  et des apprentissages stratégiques
  • Le coaching est une exploration de l'inconnu. En séance, il arrive souvent que le coach et le client partagent leur ressenti que le problème semble insoluble. Il s'agit alors de laisser émerger, dans l'ici et maintenant, des manières différentes d’interagir ensemble (la manière d'être avec l'autre reflète souvent une grande partie des enjeux du client) pour une réussite étonnante !

Un coaching systémique et stratégique

  • En coaching stratégique, le coach et le client explorent l'inconnu ensemble, et co-créent, co-construisent, co-évoluent, en co-responsabilité, pour dépasser les objectifs
  • Le coach pose les questions justes, stratégiques, avec le verbal et le non verbal, pour que le client trouve ses propres réponses
  • La position méta (parler de la relation, parler de la communication) et le partage des émotions laisse la possibilité d'un changement de paradigme pour le client
  • Les forces de non-changement sont accompagnées avec le même respect et la même bienveillance que les forces de changement du client, pour une transformation incarnée, globale, qui fait réellement sens, et aboutit à des résultats
  • Le manager / le dirigeant perçoit son environnement dans toute sa complexité, et souvent, décide de le laisser s'auto-réguler en intervenant seulement par touches stratégiques, pour des résultats étonnants ayant demandé peu d'énergie
  • Un coaching sans conseils, sans intentions, sans volonté de faire comprendre, de faire voir, qui laisse toute la place à l'émergence d'idées nouvelles chez le client
  • Une écoute globale du client, au delà des mots, au delà de ce qu'il a l'habitude de dire, pour l'accompagner à oser en venir aux vrais enjeux.