Les personnes surdouées, multipotentialistes, et la stratégie de carrière - partie 1 / 2

INTRODUCTION

La sérénité se trouvera dans le cadre d'opportunités fulgurantes, parce que c'est là où votre fulgurance intuitive trouvera sa parfaite juste place

J'ai pensé cet article pour les personnes qui se situent sur le continuum de la douance et de la multipotentialité. Il pourra cependant inspirer tout un chacun qui ne se reconnaît pas haut potentiel mais dans certaines dimensions de cette singularité, notamment l'empathie et l'intuition, la sensibilité, ou encore la pensée originale et futuriste.

La douance, s'il s'agit d'un continuum nuancé et multiple, n'en est pas moins une profonde singularité aux contours bien délimités. C'est bien le paradoxe ! Avec l'habitude, on ressent tout de suite cet autre regard porté sur le monde qu'est la douance.

Nous sommes sur une différence au niveau de la manière de vivre et de sentir le monde, associée à une rapidité de traitement non consciente de l'information (l'intuition) fulgurante, étonnante, avec un univers intérieur immense.

Ainsi, la stratégie de carrière et la stratégie de vie qui est juste, alignée pour la personne douée, est vraiment différente de ce que leur Parent intérieur leur impose (ou la société française qui projette son propre échec sur les personnes intelligentes, ou encore beaucoup de cabinets de coaching ou d'outplacement).

Et cela demande de questionner tant de croyances et certitudes issues du passé...

Les principales croyances à dépasser seraient que donner de l'ambition à sa carrière serait égoïste, demanderait de l'effort, ferait perdre le sens, mènerait au burn-out, à la perte de la vie de famille.

C'est là que l'approche systémique, encore si peu pratiquée malheureusement, nous donne des éléments pour débusquer le faux-self déguisé en argumentaires Adultes.

Définition de l'ambition de carrière

Par ambition de carrière, j'entends : écouter le désir ardent de se positionner sur là où on est le meilleur (zone de génie).

Cela peut se matérialiser par la décision de devenir sculpteur, alors que le Parent intérieur pousse à devenir Directeur Général. Cela peut se matérialiser par devenir Directeur Innovation, alors que le faux self soufflerait "toi, tu es un bon second, tu n'es pas à l'aise en première place".

Point d'attention avant de lire la suite

Je m'autorise à écrire des choses confrontantes dans cet article. Sachez que ce ne sont que des hypothèses, personnelles, subjectives, et que j'ai bien conscience que chaque haut potentiel est différent. Certains conseils ne conviendront pas à tous.

Cet article est également pensé pour les personnes ayant franchi des étapes dans leur développement personnel et professionnel : un réseau solide ou au moins en bon développement, de l'expérience dans des structures ou contextes exigeants, des feedbacks concrets de collaborateurs comme quoi vous avez apporté des résultats.

Dans le cas contraire, certains passages pourraient être mal compris.

Et de manière générale, ne prenez que le positif pour vous et ce qui vous inspire.

L'ambition de carrière pour un impact positif pour l'entreprise et la société

Un point de vue systémique et surtout apolitique nous montre par exemple que la réussite de ces personnes qui sont câblées pour résoudre les problématiques complexes de notre époque, aurait un impact décisif sur l'entreprise, et par extension, sur la société.

Au niveau géostratégique, les dés sont jetés depuis un moment. Toute personne sérieuse connaît les tendances de l'avenir de l'Europe. Cependant, le pays qui décidera de vraiment considérer la surdouance dans toute sa profondeur, avec délicatesse, en éloignant les fantasmes (petit génie, indigo), en éloignant les tentatives de reprises politiques (mélanger ce sujet avec autre chose sous prétexte de fédérer), se donnera selon moi des avantages stratégiques pour s'inscrire un peu mieux dans le monde de demain.

> Article - Les clés pour libérer la valeur ajoutée des personnes surdouées en France - lien vers l'article

Idem à l'échelle des grands groupes français. Assumer de parler d'une douance non aseptisée (ce peut être en toute confidentialité uniquement en comex), avec l'intention d'agir pour libérer ces personnes des carcans (du middle management) qui les empêche de rendre service à l'entreprise, pourrait donner des avantages stratégiques.

Ainsi, pour revenir à notre sujet, le DRH gagne à encourager cette stratégie de carrière multiple, même si elle propose de rester en contact avec le marché, même si elle propose également d'exiger une rémunération à la hauteur des résultats : l'organisation sera largement bénéficiaire que son collaborateur se remettre en posture de leader, se remette à sa place.

Des personnes douées mieux payées et à leur juste place, qui s'autorisent à exister, qui se libèrent de leurs carcans familiaux, c'est au final du bénéfice pour tous et y compris pour les plus fragiles d'entre-nous, par effet ruissellement, et cela quelque soit le métier des personnes concernées.

La logique est têtue, nietzschéenne par essence, et fait très peur à tout ceux qui voudraient vous contrôler au nom du bien, toujours.

L'ambition de carrière n'est pas matérialiste, mais écologique, humaniste

L'ambition de faire carrière, c'est aligner les comportements dans la surface du réel (conscient), avec cette volonté de puissance inconsciente qu'est l'intuition fulgurante du haut potentiel. Cela crée un alignement, une reconnexion à son chemin de vie.

La stratégie de carrière telle que je la conçois, c'est atteindre l'éveil, ET pouvoir le mesurer par des résultats concrets. Et ce n'est pas du développement personnel, mais du développement collectif, car l'impact systémique est positif, et toute réussite se fait avec les bons partenaires.

Cela peut provoquer un inconfort superficiel, pour un apaisement des tensions entre ce que j'appellerai les forces conscientes névrosées (rester humble et faire bien comme il faut, surtout ne pas être la femme que l'on est vraiment, qui dérangerait bien du monde, ou l'homme que l'on est vraiment) et les forces inconscientes (immensité des potentiels, envie d'exploration, qui proviennent de cette intuition fulgurante, de cette capacité à voir les vérités qui dérangent).

Cet apaisement des tensions, nous pouvons l'appeler la congruence, l'alignement.

L'écoute de son âme plutôt que (ou en plus de) l'écoute de ce qu'il faudrait penser, d'après ses Parents, et d'après son époque.

Ainsi, pour l'écrire différemment, toujours en confrontant de nombreuses croyances, j'écrierai dans cet article pourquoi libérer sa volonté inconsciente de puissance, et développer des ambitions de carrière, ce n'est que se laisser aller. S'autoriser.

Pour une personne surdouée, une carrière ambitieuse, c'est simplement se laisser vivre, laisser le vent gonfler ses ailes et se laisser porter, en toute sérénité.

lien vers le blog - à mettre en favoris avant de poursuivre la lecture de cet article

Alors quel va être l'essence de cette stratégie ?

Tout va être focalisé sur la recherche du minimum d'efforts et du maximum de justesse. La démarche est spirituelle, symbolique, et finalement très peu technique. L'enjeu de fond, c'est d'être convaincu de la justesse de cette réussite, de sa légitimité. Sortir de son époque et de ses croyances, et s'éveiller à soi-même.

La réussite fulgurante du haut potentiel n'est pas l'escalade d'un Everest. C'est se laisser glisser vers le devenir plus soi-même.

La plafond de verre ne vient jamais de l'extérieur, c'est celui que l'on s'impose soi-même en renonçant à prendre le risque d'exister.

ARTICLE

1. Remettre le cercle familial, amical, professionnel face à ses responsabilités

Pour faire la chasse à tout le temps dépensé en mode sauveur, qui n'aide au fond personne

Beaucoup de personnes hauts potentiels, notamment les femmes, se laissent emprisonner dans les contextes familiaux qui étouffent leurs talents.

Et cela, d'autres familles en souffrent : celles qui ne bénéficient pas des services directs ou indirects que chacune de ces personnes surdouées pourrait donner.

Penser à ses plus proches est compréhensible. L'éveil nous amène à constater que chaque être humain sur Terre est un proche.

Dans la constitution de sa stratégie de carrière, prendre en compte sa famille est bien évidemment une nécessité. Mais chez la personne douée, cela devient souvent le sauvetage du conjoint qui en fait moins, le sauvetage des parents dans le besoin dont les frères et sœurs ne s’occupent pas…sauver, comme ces personnes surdouées ont appris à le faire enfant. Sauver pour être aimé. Parfois, sauver dans l'espoir d'être pardonné un jour de cette différence que l'on porte en soi...

Pourtant ce sauvetage empêche ce conjoint, ces frères et soeurs, ces parents, de faire face à leurs responsabilités. Et sans le vouloir, la personne surdouée les persécute en les maintenant une situation de dépendance. Et à leur tour, ces personnes sauvées leur demanderont de leur donner toujours plus, de se mettre toujours plus en inconfort pour elles...je vous invite à lire sur le fameux Triangle Dramatique d'Eric Berne.

Certaines personnes surdouées ont vécu avec un conjoint pervers narcissique, qui comme le décrit si bien Christel Petitcollin, utilisent leur doute permanent, leur incapacité à dire non, leur empathie non lucide (à cause du faux-self).

Sauver, cela semble souvent transitoire, et toujours justifié sur le moment. Mais souvent ce n'est rien d'autre que s'engouffrer dans le fameux Triangle Dramatique (jeux relationnels).

RIEN ne justifie que vous en fassiez plus pour votre famille que le conjoint, ou les frères et sœurs. Aucune bonne morale ne justifie que vous soyez dans l'adaptation, le devoir, la culpabilité, plus que les autres au sein de votre famille.

Si vous vous autorisez à confronter et à ne plus laisser passer les déséquilibres au niveau de la famille (symboliquement : remettre chacun à sa place), vos enfants si vous en avez bénéficieront de ce qui a le plus de valeur : votre transmission, par l’exemple, de ne jamais renoncer à ses rêves et à son épanouissement.

Il se peut aussi que ce soit vous qui soyez sauvé par le conjoint / la famille. Dans ce cas, vous remettre vous-même face à vos responsabilités vous permettra de devenir leader de votre stratégie de carrière.

Même raisonnement à appliquer selon moi avec le cercle amical et professionnel.

Alors attention, bien évidemment dans certaines situations il n'est pas possible ou prudent, sur le moment, de rétablir certains déséquilibres. 

Recadrer les choses dans le contexte professionnel également

Un travail se base sur une fiche de mission signée et bien cadrée, même si cela peut faire partie du cadre de laisser certaines zones de floues et de liberté. Et toute sortie de ce cadre, ce n'est pas "la réalité du monde des affaires", mais du jeu relationnel caché qui entame au final les résultats.

RIEN ne justifie, encore une fois, que pour une même rémunération vous en fassiez plus que le collègue. Vous n'aidez personne et empêchez des gens de regarder leurs propres problèmes en face.

Quand un surdoué laisse derrière lui la posture de sauveur, il libère un de ses talents : Il se met enfin à l'écoute des vrais besoins des Autres

Quand un surdoué laisse derrière lui la posture de sauveur, il libère un de ses talents : il se met enfin à l'écoute des vrais besoins (qu'il faut souvent lire entre les lignes) du conjoint, de l'ami, du cercle professionnel.

Par exemple : le collègue qui devient agressif, vous fait des crises d'Ego, vous décrédibilise en réunion, vous demande de vous rabaisser face à lui. Souvent, ce n'est pas un PN, il vous demande simplement de l'aider à clarifier le rôle de chacun et d'être à l'écoute du fonctionnement de l'un et de l'autre.

Etape 1 : Vous avez réglé les sujets suivants

  • Si vous avez un conjoint, pour vos projets de carrière, votre vie sentimentale ne vous prend pas de l'énergie, mais vous en donne
  • Vous faites juste votre job dans votre travail actuel, vous ne sauvez plus
  • Ainsi vous avez plus de temps pour réfléchir à votre stratégie carrière, initier des rencontres
  • Vous vous donnez le droit d'investir avec discernement pour votre carrière (MBA, masters, formations en IA,...)
  • Et le cercle vertueux est en route, pour vivre avec intensité, vivre vraiment, devenir vous-même

Nuances : le pompier n'est pas un sauveur, car sortir des personnes du danger est écrit dans sa fiche de poste. Au niveau de la famille comme en contexte professionnel, quand c'est la Loi ou l'Ethique de base qui demande d'aider, ce n'est plus du sauvetage au sens de l'Analyse Transactionnelle, mais de l'aide, qui est légitime.

Par ailleurs, dans le couple ou au travail, l'intention n'est pas de tout égaliser, car nous avons des besoins et traits de personnalités différents. L'intention est que dans l'ensemble, la relation apporte des résultats positifs et de l'énergie pour chacun d'entre-vous. L'important c'est le résultat. 

2. Une stratégie de carrière multipotentialiste

Chez le haut potentiel, c'est la stratégie du "en même temps" qui marche. Elle permet mathématiquement de diminuer les risques tout en multipliant les opportunités.

Ces trois dimensions clés :

  1. Soyez toujours en recherche ou création d'opportunité
  2. Considérez-vous toujours en préparation de votre future activité indépendante / création de Start-up
  3. Où que vous soyez, ne faites que ce qui vous met sur la voie d'accélération de votre carrière

Deux dimensions supports essentielles :

  1. A côté de votre vie professionnelle : conserver votre passion du moment, prenez du temps pour lire, aller au musée, vous stimuler intellectuellement, monter en niveau d'alignement et de congruence
  2. A côté de votre vie active, prenez du temps de repos (le repos n'est pas la méditation, la lecture, c'est s'accorder des moments pour ne RIEN faire)

Rien faire : regarder les mouches voler, laisser défiler ses pensées, accepter de s'ennuyer un peu. Le grand paradoxe de la fatigue : plus on est fatigué, plus on ressent de la frustration et plus on a envie d'en faire. Et cela mène au burn-out. Le manque de stimulation et les grands questionnements sur le sens : du sport et du repos sont parfois la meilleure thérapie.

Tant de croyances limitantes sont à dépasser. Même si vous êtes loyal envers votre employeur que vous adorez, vous ne devez être loyal qu’envers vous-même en premier lieu, et votre vrai job, c’est d’affiner votre stratégie de carrière avant tout le reste, ce n'est pas de (exemples) :

  • Faire des tâches en mode sauveur qui jamais ne seront reconnues,
  • Sauver un service qui n'est pas prêt à faire certaines prises de conscience et qui a besoinde se planter pour comprendre que vous aviez raison,
  • Tout donner alors que votre rémunération et votre place intentionnellement floues mettent en échec en amont votre capacité à agir,
  • Etre dirigeant et céder toujours plus à des enfants gâtés qui auraient deux fois moins de confort et de rémunération ailleurs
  • ...

Seules deux lois comptent. La Loi de votre pays, en premier lieu, et la Loi du marché, c'est à dire de l'offre et de la demande (que vous soyez dirigeant, indépendant, salarié).

Si vous donnez plus que ce que vous recevez, même si cela part de bons sentiments de votre part, souvent, cela n'aide au final personne (dur principe de réalité), et évite à beaucoup :

  • De se séparer des collaborateurs toxiques
  • De réorganiser leurs services
  • D'aller voir les psychiatres et thérapeutes dont ils auraient besoin

Votre intention, n'est pas de sauver, mais que vos talents et réalisations soient visibles, et si possible en plus haut lieu; visibles des entreprises (et donc des personnes) qui souffrent le plus de ne pas vous rencontrer afin qu'elles bénéficient de vos services.

Votre intention n'est pas de faire les choses tout bien comme il faut avec humilité, retenue, peur du moindre risque et procrastination (faux self déguisé en éthique, ou faux self déguisé en désir de liberté).

Nous allons maintenant détailler chacun de ces trois premiers points :

  1. Soyez toujours en recherche ou création d'opportunité
  2. Considérez-vous toujours en préparation de votre future activité indépendante / création de Start-up
  3. Où que vous soyez, ne faites que ce qui vous met sur la voie d'accélération de votre carrière

Dans cet article, nous allons aborder le point 1 dans le paragraphe suivant. Les autres seront abordés dans le prochain article.

3. Une stratégie de recherche d'opportunités profondément différente, qui vous ressemble

La stratégie de recherche gagne à durer toute la vie, et à continuer même si vous avez trouvé l'activité qui semble vous convenir.

Une opportunité gagne a être vue comme une voie d'accélération vers une autre, encore plus ambitieuse, stratégique, juste, congruente et sereine.

En poste comme hors poste, restez en contact avec les cabinets de chasse. Une position ne sert que de point d'appui pour la suivante. Au cours d'une danse, vous savourez chaque mouvement, et à la fois chacun de ces mouvements initie le suivant. Lorsque vous écoutez Mozart ou Wagner : même lors d'un instant de calme, se prépare, subtilement, l'orage qui redonne à l'existence une intention. Dansez avec votre carrière, avec fluidité et justesse.

Et plus une position vous conviendra, plus vous aurez construit une estime, une légitimité, pour négocier durement une position encore plus stratégique ailleurs.

Durement : c'est la solidité d'un rocher au bord d'un lac de montagne, rien d'autre. Etre dur, c'est exister de tout son poids, dans le lâcher prise et la sérénité. Ne pas négocier durement, c'est retenir son poids, et c'est là que l'on est dans l'effort. Et c'est tromper les autres sur son véritable poids. Chaque mot gagne à être nettoyé des vibrations négatives que des personnes en souffrance leur ont attaché. Tout comme "surdoué", ou "pouvoir".

En poste comme hors poste, networkez sur les réseaux sociaux, prenez le temps de prendre des cafés sur Paris (Londres, NY,...) avec des leaders, des investisseurs, des influencers, à qui vous avez envie d'apporter et qui pourraient vous apporter des opportunités inattendues.

> Article - Les personnes surdouées et le networking, comment faire de belles rencontres professionnelles - lien vers l'article

Simple point d'attention : clarifier sans détours que l'intention est professionnelle (exemple : "brainstormer et peut être, envisager l'opportunité de travailler ensemble") pour éviter la perte de temps, et vérifier que vous êtes au même niveau de développement personnel.

Dites en toute transparence que vous proposez vos services ou votre expertise. Il y a toujours une intention dans un échange : autant qu'elle soit consciente. Sinon vous risquez les rencontres toxiques.

> Article - Etre multipotentialiste et convaincre, comment faire ? - lien vers l'article

Je vous conseille d'éviter le plus possible les rencontres pour demander des conseils, vous vous mettez en position de demande dont certains vont profiter. Assumez que vous vendez, même si vous ne savez pas encore quoi. Vous verrez sur le moment en écoutant les BESOINS de la personne en question. Votre intuition fulgurante : c'est déjà une expertise assez précise. Par défaut, le temps de trouver votre identité professionnelle : vendez un mix de ce que vous avez déjà fait avant et de ce que vous aimeriez faire. Puis les besoins de votre futur client et votre intuition du moment vous guideront.

Certaines personnes hauts potentiels se voient proposer des opportunités qu'elles estiment délirantes dès qu'elles commencent à s'ouvrir l'espace des possibles. C'est normal, c'est le reflet de leur fulgurance intuitive : la carrière par bonds reflète la pensée par bonds. Donc ne pas s'affoler, et simplement accepter, accueillir, en prenant soin de bien cadrer la prise de responsabilité et de ne surtout pas se sous valoriser en termes de rémunération et de sur-travailler sous prétexte de vouloir faire ses preuves (meilleur moyen d'échouer).

Note : vous me trouvez idéaliste ? Précision : je parle de stratégie de carrière...internationale. Et si quelque chose vous retient en France, c'est peut être qu'il est d'autant plus urgent de partir...

Focus : pourquoi parfois faut-il partir alors que tout va bien ?

Certaines sociétés ultra performantes se séparent en bons termes de leurs P-DG quand ils ont atteint leur pic de résultat. On lira les Essentiel 2019 d'HBR France p 17, dans la section "Réinventez votre business avant qu'il ne soit trop tard".

L'approche est très cohérente : le produit / la stratégie qui marche est sur le point de s'essouffler, et avant de devoir faire face au marché, il faut quelqu'un d'autre pour passer à une nouvelle stratégie. L'art de surfer sur la courbe en S de l'activité.

C'est pareil pour vous, qui êtes Président de votre propre "entreprise de carrière". Et votre DG, c'est votre rôle au sein de l'organisation.

Quand vous commencez à être à l'aise là où vous êtes, c'est que demain vous allez être à l'étroit et qu'il ne faut pas attendre que cela tourne au vinaigre pour faire un gap, en interne ou en externe.

Si besoin, appuyez-vous sur ce qui est proposé en externe, pour gagner en marge de manoeuvre, en liberté, en stimulation intellectuelle, en interne. N'attendez pas les entretiens annuels pour négocier dur. Ne devenez jamais un salarié en demande. Restez toujours actif et leader quelque soit votre poste.

Nuances : votre jeu de Go de carrière, que vous avez conscientisé, peut vous amener à faire l'inverse d'un ou plusieurs éléments que j'ai préconisé. Pour rappel : tout le monde a une stratégie et dira le contraire. Cela fait partie des règles implicites du monde professionnel.

Focus : arrêtez de jouer la personne authentique ;-)

"Comment peut-t-on jouer la personne authentique ??" pensez-vous, "C'est évident lorsque l'on se sent authentique"

Je pose l'hypothèse que non, du faux-self bien ancré peut se draper d'authenticité.

Toujours on porte un masque. Nous resterons à jamais un mystère à nous-mêmes. Faire tomber le masque, c'est porter le masque de la personne qui fait tomber le masque.

Vraiment savoir ce que serait l'authenticité, cela impliquerait une totale perception de son conscient, son inconscient, de la finalité de son chemin de vie, et donc être Dieu.

L'enjeu, c'est jouer son rôle dans la justesse. Justesse par rapport à la situation, justesse par rapport à son intuition, justesse parce que ce "jeu" participe à vous autoriser à vous envoler. Justesse, surtout, par rapport à l'Autre.

Le CLIENT a besoin que vous jouiez un rôle, tant que celui-ci est congruent avec votre expertise. Vos prospects justes, c'est à dire ceux qui souffrent le plus de ne pas vous rencontrer, doivent comprendre qui vous êtes.

Beaucoup de hauts potentiels se croient authentiques en étant "cool" (en apparence). Ils adoptent souvent une posture d'enfant rebelle, fustigent les puissants (pères symboliques), on les sent à fleur de peau, ils multiplient leur demande d'empathie, d'humilité, dans ce monde trop dur.

Là encore, explorons l'envers du décor.

Souvent, ils se décrédibilisent et cela les rassurent (les protègent de se rendre compte de l'ampleur de leurs talents, et donc du deuil de ce qui a manqué, et de la transformation nécessaire qu'il y a devant soi).

Ils se sentent bien sur le moment (ex: ouf, maintenant je suis moi-même, j'ai quitté ce comex de manipulateurs et je m'offre une vie simple). Ils confondent joie et vraie sérénité de l'âme. Pour les thérapeutes et coach : rappelons qu'en Analyse Transactionnelle, la Joie peut être également un sentiment racket.

Peut être se contenter de VENDRE ce que vous savez le mieux faire, en ayant conscience que vous jouez un rôle congruent avec ce que vous vendez. C'est cela qui fait sens.

4. Choisir des activités qui laissent ouvert l'espace des possibles

L’activité ou les activités professionnelles à considérer auraient les caractéristiques suivantes (non exhaustif ni toujours vrai) :

  • Laisser ouvert l’espace des possibles en termes de carrière, permet des changements futurs, transversaux et verticaux
  • Si possible vous permet de construire une expertise que vous cumulez avec votre style, votre approche, à vous (océan bleu, Stratégie du Dauphin)
  • Surtout, ne crée pas de plafond de verre, ce serait une valeur à positionner en amont de toutes les autres. Aucune lubie, crise de sens ou projet de vie auto sabotant ne justifie que vous bloquiez la personne, peut être différente, que vous serez dans 10 ans. Elle aura d'autres besoins, et sera revenue de nombreuses illusions de jeunesse. Elle sera plus sage, plus fatiguée aussi. Respectez là, comme vous respecteriez vos ainés.
  • Contexte où ne réside pas de dictature du court terme (sauf exceptions ci-après), laisse le temps de penser la stratégie, de trouver des solutions intelligentes, globales, durables.
  • Où tout simplement vous êtes entourés de gens comme vous dans leur essence, qui ont le même supplément d’âme, la même empathie, même si dans la surface du réel, ils peuvent avoir des personnalités différentes et complémentaires; et disons-le, les gens doivent fonctionner à votre niveau au moins

Quelques activités à considérer, parmi bien d'autres : 

  • Pour certains surdoués, activités qui font appel à leur capacité d'abstraction : recherche fondamentale (mathématiques, finance, sociologie...), finance de marché
  • Postes très multipotentialistes : M&A, conseil en stratégie (BCG, Bain, Mc Kinsey), institutions (ONU, OCDE, OIF, etc), quand il y a eu coup de coeur avec un futur directeur, éventuellement un réseau déjà présent.
  • Prévoir le futur, sentir le futur, ses variations les plus subtiles, sa vibration, son humeur à l’aide de sa fulgurance intuitive (prospective, stratégie, veille)
  • Accompagner une entreprise dans un contexte de crise (financière, humaine, juridique, souvent les trois à la fois)
  • Innovation, direction de la transformation, si le poste est ultra cadré, soutenu politiquement et valorisé et se trouve au Comex (ou votre N+1 est au Comex et n’a pas peur de votre puissance, et vous soutient vraiment)
  • Consultant / Coach – Tout le monde est consultant et coach MAIS si vous libérez votre singularité (zone de génie) plutôt que de vouloir faire comme tout le monde, ce sera du conseil / coaching singulier avec un océan bleu devant vous sur le marché, vos clients avec qui vous vous sentirez bien et que vous aiderez vraiment

Vous pouvez avoir plusieurs segments d’activité et de clients (multipotentialité) même si l’essence de votre marque sera unique. Et tant que c’est clarifié avec vos clients, vous pouvez explorer divers endroits sur le continuum Conseil Opérationnel – Conseil stratégie – Conseil / Coaching – Coaching

Note : prospectez AVANT d’y voir plus clair sur votre marque, sur ce que vous voulez faire, et pas l’inverse. Ce sont vos clients et vos expériences qui vous apporteront bien plus de matière que vos réflexions, souvent empruntes de doutes, de sentiments d’illégitimité, et autres biais cognitifs classiques d’une partie des HPI.  

  • Direction Artistique, Cinéma et culture au sens large : ces milieux sont verrouillés par un entre soi parisien, mais truffés de surdoués également, et il suffit de rencontrer la bonne personne pour faire carrière
  • Direction Marketing : le marketing est un vrai métier qui peut faire sens, à l’interface avec tous les autres métiers de l’entreprise, et demande sensibilité et sens de la beauté.
  • Communication : une partie des hauts potentiels sont excellents dans ce domaine.
  • Direction RH dans un contexte de changement de culture, d’établissement de la vision, de constitution d’un Comex, ou de transformation de l’organisation. Bref, dans le contexte d’une entreprise qui se rend compte qu’elle est surdouée et décide d’en finir avec son faux-self.
  • Après avoir bien avancé sur le plan du développement personnel comme financier : investisseur dans les start-up invisibles parce qu’elles ne bluffent pas, mais au potentiel énorme.

Point intermédiaire

Sur ce sujet, j'ai tant de choses à vous dire et peu de place pour rester lisible. A partir de cette base, je vous laisse débattre, poser vos questions, auxquelles j'essaierai de répondre dans la Partie 2 et dans les commentaires.

Au plaisir de vous lire et d'échanger

Matthieu Lassagne

Coaching & Douance, coaching systémique professionnel spécialisé Hauts Potentiels - la vision : libérer les talents des personnes surdouées au bénéfice de tous - mes emails pour rester en contact

Coach d'équipes dirigeantes | Coaching individuel de Managers, Dirigeants, DRH, hauts potentiels, multipotentialistes, coaching privé ou au sein de l'organisation