Pour des femmes et des hommes HPI/HPE et coachs, qui laissent s'envoler la puissance de leurs coachings

Le coaching de coachs certifiés, hauts potentiels et multipotentialistes : questions / réponses

Bonjour Matthieu, pourquoi du coaching de coachs spécialisé hauts potentiels ? Qu'avez-vous envie de dire en premier à ce sujet ?

 

Il y a un reflet très fort entre l'essence de la douance, et l'essence du coaching. D'où la marque Coaching & Douance. Le coaching demande du méta, de la clairvoyance, de l'intuition, une pensée systémique, une forte sensibilité, une forte empathie, ce se sont là presque exactement les zones d'excellence des personnes concernées par la douance. 

 

Alors, je ne suis pas en train d'écrire que tous les hauts potentiels et multipotentialistes devraient devenir coachs ! Mais vous êtes nombreuses et nombreux à être attirés par ce métier. Par coaching, j'entends ici le coaching professionnel tel que défini par l'ICF ou l'EMCC, après un vrai travail sur soi et avec une supervision.

 

Il y a la supervision de coachs que je propose par ailleurs, où nous travaillons au développement d'activité, sur la qualité des gestes professionnels et sur les situations clients. La supervision est un processus réflexif où l'intention est de stimuler l'élaboration, de ressortir avec plus de questions à explorer qu'au début de la séance. 

 

Ici, en coaching de coachs, nous serons plus focalisés sur la l'alignement et donc la puissance de l'identité professionnelle (trouver son essence de coach qui sera alors unique sur le marché), la prospection (ou laisser les clients venir à soi), le rayonnement, sur fond d'une recherche de transformation au niveau existentiel : s'autoriser à exister et à s'affirmer enfin en tant que personne surdouée (j'assume le terme, qui vient faire réagir le faux-self). 

 

Souvent émerge une identité professionnelle multiple (avec du coaching, du conseil, de l'expertise sur un autre sujet) sur la surface du réel, mais avec une cohérence interne. Souvent, le sujet n'est pas de développer d'autres compétences nécessairement, mais de lâcher des activités souvent avec des outils et autres partenaires faits pour limiter cette puissance que l'on ne saurait vous, et vous réaligner sur une posture coach ou consultant ultra stratégique qui laisse tout la place à la puissance de votre intuition. 

 

Pour la suite, quelques questions réponses autour de ces accompagnement que je propose toujours directement, et qui me passionnent car on est à la croisée des chemin entre la supervision, le coaching de dirigeant et le coaching de développement de business ou de carrière, avec un impact majeur : les autres ont besoin que vous lâchiez ces croyance du passé pour laisser votre coaching s'envoler, en France et à l'international, ils le méritent bien ! 

Quelles est la complémentarité avec une formation de coaching ?

 

Il ne s'agit ni de supervision, ni de formation, mais de coaching stratégique et systémique individuel, neutre, non thérapeutique, responsabilisant, spécialisé sur le continuum de la douance et de la multipotentialité, avec un contrat de coaching qui clarifie des objectifs et indicateurs de résultats.

 

C'est l'occasion de vous dire que le coaching pour HPI n'est pas une mode, ce n'est pas une simple écoute, une simple synchronisation au rythme du client. Accueillir cette douance qui est en vous, et donc accueillir la douance du client, c'est un sujet d'une profondeur infinie, qui vient toucher des siècles de croyances. Pourquoi la douance a été balayée d'un revers de la main dans les milieux de l'accompagnement ? Cette douance reflète trop la complexité et la beauté de ce monde qui va vers le futur. Elle reflète un changement philosophique global et non conscient. La douance n'est pas qu'une caractéristique neurologique, cela, ce n'est que l'expression de la douance. La douance, en tant qu'essence, est un concept vivant qui appartient aussi à notre société, parle des enjeux systémique qui traversent nos organisations.

 

C'est donc une toute autre manière, très complémentaire, d'apprendre à devenir coach. Une approche non certifiante, sans bonne note à la fin, sans la promesse d'être accepté dans un milieu, qui ne promet la reconnaissance d'aucun "Père", car l'intention c'est justement d'apprendre à trouver la clé en soi.

 

A quelle étape ce coaching est-il le plus juste ?

 

Pour chacun la réponse sera différente. Il convient d'écouter son intuition profonde, et de prendre du recul par rapport au faux self pour qui vous ne serez (pour une partie d'entre-vous) jamais assez prêts, jamais assez légitimes.

 

Si je suis coach en devenir, faut-il se former au coaching en parallèle ?

 

Se former et se certifier au coaching en parallèle est absolument essentiel, tout comme le suivi d'une thérapie ou d'une psychanalyse sérieuse et cadrée, et la supervision dès que des clients arrivent.

 

N'existe-t-il pas de conflit d'intérêt lorsqu'un coach spécialisé HPI accompagne un coach spécialisé HPI !?

 

L'intention du coaching pour les coachs hauts potentiels est justement de trouver sa zone d'excellence, sa singularité, son style, sa posture à soi, au delà de la spécialisation en atypiques, hauts potentiels, asperger, ou autre.

 

Nous entendons souvent, "il y a trop de coachs sur le marché". Je suis d'avis que beaucoup de coachs gagneraient à se reconnecter à leur énergie vitale, ce qui les amènerait à trouver leurs singularités, puis leur océan bleu sur le marché.

 

Ainsi, il y aura selon moi toujours de la place pour les coachs qui se seront trouvés. 

 

Pourtant, il peut exister un conflit d'intérêt inconscient, même si coach et client sont tous deux dans un bon état d'esprit et des croyances positives.

 

C'est pour cela que vous prendrez soin (même si la confidentialité est assurée), d'éviter de dire des noms de prospects, de ne pas décrire en détails vos méthodologies ou outils qui seraient le fruit d'un travail de recherche ou tout autre élément sensible.

 

D'autant plus qu'en coaching stratégique et systémique, ces éléments sont inutiles.

 

Si vous recherchez votre positionnement stratégique en séance, nous pouvons travailler via dessin, la métaphore, le corps : je ne saurai rien derrière le jaune, le rouge ou le bleu, et pourrai d'autant mieux vous accompagner car la relation ne sera pas polluée par des mots techniques qui ne parlent pas à l'inconscient ! 

  

Ainsi le risque de conflit d'intérêt, dont nous parleront librement, constitue une occasion très efficace de se focaliser sur l'essentiel, et de rendre le coaching encore plus stratégique.

 

Et j'ai là une suggestion pour vous : avec vos clients, refusez d'entendre des éléments trop confidentiels ou sensibles qui sont toujours inutiles dans le cadre d'un coaching ! L'essentiel des enjeux de votre client c'est l'essence de son rapport à l'Autre. Même si bien sûr, la confidentialité reste assurée quoi qu'ils disent, sauf éléments prévus par la Loi. 

 

Et vous, partagez-vous vos outils ou stratégies de prospection ? 

 

Oui, si vous le souhaitez, mais c'est inutile ! 

 

Aucune transformation sérieuse n'a lieu s'il s'agit d'accompagner un client à "mettre en place X ou Y technique pour trouver plus de clients".

 

Quand il s'agit de pénétrer enfin dans le château enchanté, alors qu'on était toujours resté dans le jardin (rêve éveillé, hypnose humaniste, accompagnement par le dessin), cela fait SENS pour l'inconscient, et c'est là qu'une vraie transformation a lieu (et qu'il n'y a plus - ou beaucoup moins - de risques de conflit d'intérêt...).

 

Quel est le format proposé ?

 

Pour une transformation de fond, le temps conseillé - mais adaptable - est de 9 mois (renaissance). Le nombre de séance proposé est de 10 séances, soit 1 séance toutes les 3 semaines/1 mois. Aucun engagement financier d'avance, seules les séances réalisées sont dues.

 

A côté de ce format classique, pour le même tarif à l'heure (300 € / h à 500 € / h : fourchette non contractuelle ici, selon la maturité de l'activité, particulier ou société...) nous pouvons convenir d'une seule séance de 2h (avancer sur l'identité professionnelle, choix important, passage d'un cap) ou de tous les intermédiaires possibles jusqu'à 10 séances maximum.

 

Quels sont les clients accompagnés ?

 

1. Les futurs coachs ou coachs intermédiaires :

  • Bien accompagnés en thérapie en parallèle,
  • Souvent en cours de certification ou de formation
  • Et qui ont des premiers clients

2. Les coachs ou formateurs expérimentés qui souhaitent passer à un autre paradigme, souvent en intégrant un peu plus la puissance de leur douance dans leur posture très performante déjà existante.

 

Quels résultats ?

 

Le coaching, de part sa nature même, est en engagement de moyens seulement.

 

Dans le contrat de coaching seront précisés les indicateurs de résultats, précis, éthiques, ne dépendant que de vous, qui vous permettront de mesurer au fur et à mesure du coaching le chemin parcouru.

  

Je suis formateur expérimenté, serait-ce intéressant pour moi ?

 

Passer de la formation à la trans-formation, systémiquement - pour soi-même, pour sa posture, pour les autres - constitue une demande fréquente.

 

De nombreux formateurs ont développé des outils très efficients, s'amusent beaucoup dans leur métier, ont leur planning rempli sur 3 mois à 1 an à l'avance. C'est beaucoup d'énergie, d'exigences, mais c'est passionnant ! C'est souvent leur zone d'excellence par excellence !

 

Et un ennui, subtil, s'installe; parfois, il arrive d'expérimenter l'erreur, l'imperfection, que l'on a parfois pas connu. Les clients sont toujours là, mais il y a quelque chose de plus pareil.

 

C'est là le seuil d'une transformation où l'on se laisse tenter par ce que l'on fait depuis un moment sans le savoir : passer au niveau de la transformation (qui conserve la posture de formateur "formation", et ajoute un préfixe, "trans", un préalable, un cadre différent, un paradigme différent : sublimer, transcender).

 

Et là il s'agit d'aller à la rencontre du vrai-soi et de sa zone de génie. Il n'y a plus d'effort, plus de sentiment d'exigence - plus de "là je suis au taquet pour ce gros client" - fini ce jeu là, on est plus rien d'autre que soi-même, on ne fait plus rien que d'apporter à ses clients le meilleur de soi.

 

Et votre puissance de coach s'envole, car vous l'avez laissé s'envoler. 

Contact

 

Matthieu Lassagne, Fondateur du cabinet Coaching & Douance, spécialisé en talents et dirigeants hauts potentiels, multipotentialistes ou à la pensée intuitive

 

Superviseur certifié par ID SUP, Coach certifié PCC (Professional Certified Coach) par l'ICF, Ingénieur / HEC de formation, lui-même concerné par le HPI

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.