Etre surdoué, haut potentiel : fantasmes, réalités, détection du haut potentiel

Quels sont les fantasmes liés au haut potentiel ?

 

D'après ma perception, mon expérience, les fantasmes les plus fréquents sont les suivants :

  • Les personnes surdouées auraient plus de troubles psychiques en moyenne que les autres
  • Elles auraient une pensée touffue, ou en arborescence : non, elle est transparente, efficace, cristalline. Simplement non toujours consciente (intuition), ce qui donne une communication qui parfois peut sembler touffue.
  • Elles seraient plus humanistes
  • Elles seraient brillantes en mathématiques et réussiraient nécessairement à l'école (nous entendons trop souvent : "s'il était surdoué, ça se serait vu")
  • Les personnes surdouées seraient toujours plus rapides, réactives que les autres (une partie d'entre elles seulement)
  • Elles n'existeraient pas, ou la douance ne serait pas une singularité en soi
  • Les surdoués des associations ou des médias seraient représentatifs de l'ensemble
  • "Je retiens pas les prénoms, je n'ai pas de mémoire, donc je ne peux pas être surdoué"

Comment sérieusement confronter l'hypothèse que vous seriez ou ne seriez pas haut potentiel :

  • Ne pas écouter son biais cognitif d'illégitimité "moi, je ne peux pas être surdoué" ou (plus rare par expérience) son éventuel biais cognitif de sur-valorisation "c'est tout moi ça!"
  • Aller chez un psychologue habilité à faire passer des bilans WAIS et qui s'est spécialisé en hauts potentiels. Vérifier les diplômes. Appeler pour sentir si vous allez vraiment être considéré, écouté.
  • Valider avec un médecin psychiatre, sensibilisé au haut potentiel, qu'il n'y aurait pas autre chose également ou à la place (tdah, asperger souvent, ou autre)
  • Savoir qu'un trouble (Dys, tdah) peut fausser les résultats du WAIS
  • Prendre en compte ce que vous ressentez lors des lectures également, en étant le plus authentique avec vous même possible

 

 

Bien à vous tous,

Matthieu